Raquel Rodrigo

Espagne

Raquel Rodrigo (Valencia, 1984) étudie les beaux-arts et obtient un Master en arts décoratifs et scéniques. Basée à Valencia, elle crée en 2014 l’atelier ArquiCostura. Initialement dédié à la décoration de vitrines, le studio se concentre également sur l’art urbain, misant sur le dialogue entre les espaces publics et privés. En brodant de la cordelette sur un canevas fait d’un treillis de métal, elle conjugue l’art au design, la tradition à la modernité, l’artisanat au travail industriel. Le point de croix est une technique de broderie traditionnelle et internationale. Durant de multiples générations, cet art dévolu au féminin a habillé vêtements et mobilier de décoration. En empruntant le dessin d’un coussin pour en revêtir une façade, Raquel Rodrigo décore la rue dans un parfum nous rappelant l’enfance et la patience maternelle.

par Raquel Rodrigo

Fresque #24 ©ArtiChoke 2022

 

La deuxième œuvre de Raquel Rodrigo s’inspire du patrimoine céramique au sein de l’architecture commune à plusieurs cultures de divers pays tels que le Portugal, l’Espagne, l’Italie, l’Europe du Nord et même la Chine.

Le carreau sert de témoignage des influences réciproques manifestant l’influence des styles européens et d’autres cultures comme l’arabe avec les motifs dits hispano-mauresques, avec des motifs géométriques et des lacérations.

Comme beaucoup d’intérieurs et de façades architecturales, l’artiste veut utiliser la répétition du carreau pour sa composition, en lui donnant ce point de contemporanéité en les transformant en un motif de fil reprenant la polychromie classique bleue et blanche du Moyen Âge comme une influence de la porcelaine chinoise, considérée comme un produit de haute qualité. Un mélange de techniques, de couleurs et de cultures de plusieurs siècles pour créer une façade contemporaine.

 

PHOTOS OEUVRES À VENIR

par Raquel Rodrigo

Fresque #7 ©ArtiChoke 2019

Emblème d’Estavayer-le-Lac, la rose est omniprésente dans le bourg, qu’elle soit peinte ou sculptée sur les bâtiments centenaires, en espalier le long des trottoirs ou en arbuste dans les jardins. L’œuvre Flowers lui rendant hommage s’inscrit dans une série donnant vie et couleur aux murs de pierre.